17 août 2013

picassiette lui même...

sur mon trajet de vacances je n'ai pas pu résister... c'était ouvert... je suis allée visiter la jolie "maison picassiette" de feu monsieur raymond isidore. j'avais déjà vu des photos mais je ne m'attendais quand meme pas à cette profusion de mosaiques et oh surprise cela ne semble pas surchargé .. si si je vous assure... et voila ce que Raymond Isidore écrit en octobre 1962 ! "je pense trop, je pense la nuit, aux autres, qui sont malheureux (...) je voudrais leur expliquer, l'esprit m'a dicté ce que je devais... [Lire la suite]